du 29/04/2010 au 29/05/2010

Jean-Michel FOLON

« Invitation aux voyages »

2-L-Homme-et-son-ombre-2005-3

Folon fait partie de ces artistes rares qui ont le pouvoir de créer des images devenues dans la mémoire collective des icônes. D’un générique de télévision délicat et célèbre jusqu’à des affiches empreintes de sensibilité, son œuvre est toujours marquée de ce même secret ; celui qui se révèle par la grâce d’un trait vibrant et la justesse de diffuser la couleur dans un territoire graphique. Tout semblant fait avec le plus grand naturel, comme si le crayon et le pinceau étaient les prolongements immédiats de la voix et de la pensée. Folon parlait avec tendresse et ses réflexions respiraient la pureté. Il ne faudrait pas pourtant limiter la palette de cet artiste authentique à cette « image » qu’on qualifie à tort de facile, parce que largement diffusée et approuvée à l’unanimité. Il y a sans doute autre chose derrière ce pouvoir de fascination qu’exerce chacune de ses créations, une force qui se nourrit d’un mystère. Celui d’un parcours, dont l’origine se situe dans les frimas de la Mer du Nord, son pays d’origine, pour aboutir aux illuminations de la Méditerranée, sa dernière demeure. Et se dévoile dans ce survol initiatique, une appartenance à cette tradition poétique qui caractérise ce qu’il faudrait appeler en résumant un onirisme Belge presque rassemblé dans la diversité en école ; de Norge à Magritte en passant par Pol Bury, une constante s’affiche dans une apparente tranquillité, qui, envahissant notre regard nous parle de la légère inquiétude de l’être entre brouillard et soleil. Aquarelles, gravures et sculptures chez Folon murmurent d’une manière obsédante cette proposition.

Jean-Pierre Plundr

Oeuvres de l’exposition du 29 avril au 29 mai 2010

Dossier de presse – texte de Jean-Pierre Plundr

Accrochage de l’exposition