Accueil

du 17 mars au 14 mai 2016

ERIC LIOT

2016 Le baiser de la mort 70x55cm

Acte 4 : La Fiancée du pirate flirte avec Dark Vador qui lui avoue : « Je suis ton père », sous le regard étonné de Tintin qui racontait ses dernières aventures à Mickey … La suite de l’histoire c’est vous qui vous la raconterez en venant voir cette exposition originale, d’un artiste inimitable.


du 19 mai au 2 juillet 2016

KLASEN – MONORY – RANCILLAC
SEGUI – TELEMAQUE – VELICKOVIC

 

invitation critique

Comment peindre le réel dans la dernière moitié du XXème siècle, sinon dans la confrontation avec l’image médiatique. En s’inspirant, en détournant, en travaillant, en recoupant, en recadrant, en discernant, en captant les images dans ce flux inextinguible dont la persistance occulte la prégnance. Des images venues de la photographie, du cinéma, de la publicité, de la propagande, de l’art (« à l’époque de sa plus grande reproductibilité technique » cela va de soi), de l’affiche, de la presse, de la bande dessinée, de la télévision, … Klasen, Monory, Rancillac, Seguí, Télémaque, Velickovic participent de ce mouvement, de cette génération, de cette peinture en action…
S’agit-il pour autant de se limiter à la mimesis interprétative et aux apparences décalées ? En aucun cas. Ce corps à corps avec l’image s’effectue par et pour la peinture, dans un questionnement autre. La critique de l’image est menée de mains de maître, dans sa diversité et sa radicalité par des peintres. L’image critique prend forme et sens au vif, au cœur du cadre, de la toile comme antithèse du WEB.
Klasen, Monory, Rancillac, Seguí, Télémaque, Velickovic contemporains ? Comme toujours. Mais plus encore, actuels !

Robert Bonaccorsi

29387-Caetano-Facebook_vista       21802-bubka-GooglePlus_vista      18574-bob4-Youtube_vista      18583-bob4-Dailymotion_vista