du 17/03/2016 au 14/05/2016

Vidéo de l’accrochageŒuvres exposées du 17/03/2016 au 14/05/2016                                       Recevez nos invitations en cliquant ici

Acte 4 scène 1 :
La Fiancée du pirate flirte avec Dark Vador qui lui avoue : “Je suis ton père”, sous le regard étonné de Tintin qui racontait ses dernières aventures à Mickey

Acte 4 scène 2
La Fiancée du Pirate reçoit un coup au cœur mais imperturbable, garde le sourire. D’un œil (l’autre est protégé par un cache-œil hérité du Capitaine Crochet, qu’elle croyait être son père) elle interroge son ara qui dans un langage peu châtié lui lance « C’est pas ton dabe, c’est un connard ! Ton père c’est Mickey ! ». Tintin s’interrompt brutalement et apostrophe Mickey à la manière du capitaine Haddock : « Bachi-bouzouk, bougre d’extrait de cornichon … toi ! tu as embabouiné, jobardé le capitaine Crochet ! »C

Acte 4 scène 3
Sentant une possible embrouille dans la galerie, la Blonde se met à hurler « Liberté, Liberté ! », en brandissant son drapeau à la tête d’une troupe de déjantés, sous la coupe de Trevor. « C’est la Liberté qui guide le peuple a dit Delacroix et bien moi je dis que c’est la Liberté qui guide l’artiste ! alors vous n’allez pas chinoiser pour un problème mineur de paternité ». Chop qui est devenu le fidèle compagnon de la Fiancée du Pirate aboie pour manifester son accord et montre les dents pour signaler qu’il ne faut pas ennuyer sa maîtresse.

Acte 4 scène 4
« Chut ! deux visiteurs viennent d’entrer dans la galerie », souffle Superman tout en continuant d’embrasser à pleine bouche sa jolie rousse. La Fiancée du Pirate, qui aimerait bien être rousse, profite de sa position, face à la porte d’entrée, pour accueillir le public et présenter l’Artiste. Elle commente l’univers d’Eric LIOT, depuis sa première exposition en 1990 jusqu’à ce jour, la filiation avec la Figuration Narrative et ses artistes les plus représentatifs, commente les évolutions de son travail, les volumes qui se font plus importants, les vis (la marque de fabrique), les influences de ses voyages,  … . Les visiteurs sont enchantés, trouvent les œuvres étonnantes, intéressantes et se verraient bien avec Dark Vador ou Tintin sur le mur de leur salon, mais désargentés repasseront la porte avec regret remerciant et saluant poliment la Fiancée … et le Pirate.
Les 4 nanas du fond, la Cowgirl, la Flingueuse, l’Amoureuse et Annie apostrophent la Fiancée du Pirate, l’accusant de monopoliser la parole et le regard des visiteurs et lui demandent de les laisser elles aussi exercer leur indéniable pouvoir de séduction. Il est vrai qu’elles sont plutôt sexys et aguichantes !

Acte 4 scène 5
« Hi guy ! » dit la Cowgirl en clignant l’œil devant un admirateur impressionné par sa poitrine dénudée et intrigué par l’absence du traditionnel révolver à la ceinture.
« Mais elle parle ! » répond le visiteur.
Nous sentons le moment difficile et coupant court à tout délire précisons immédiatement qu’il ne faut pas prendre ses désir pour des réalités. Le visiteur, tourne les talons, regarde les collages dont celui un peu érotique puis va se planter devant la fiancée du pirate qui décidément attire beaucoup de gens.

Acte 4 scène 6
Tout le monde pleure ! Mickey est parti et ne reviendra pas. Dark Vador (ou Clear Vador devrait-on dire) nous apprend que Mickey est allé à Barcelone pour un séjour de longue durée dans la superbe capitale de la Catalogne. Il va nous manquer ! Annie tourne carrément le dos et tire la langue « C’est toujours comme ça ! C’est quand ça commence à marcher que les mecs se tirent ! » se lamente t-elle. « Je n’ai plus le choix, je vais me bouffer le Pudding ».

Acte 4 scène 7
Trevor, avec sa mitraillette spéciale qui intègre entre autre un lit de camp, un vespa électrique … une mallette pour pique-nique et un téléphone mobile, interpelle tous les acteurs et les informe qu’il vient de recevoir un SMS sur sa mitraillette/téléphone. « Je vais vous le lire » annonce t-il :
“Queridos amigos. Ya llegue a España. El viaje fue un poco largo pero estaba bien instalado y me quedé tranquilo. La casa a donde estoy ahora esta maravillosa y mi anfitrión es un caballero de primera. ¡Me adora!.
Entonces no se preocupen mas para mí. Estoy seguro que también cada uno de ustedes tendrán próximamente una buena casa que les acogerán. Todavía mi castellano no es perfecto pero también tengo que aprender el catalán. Quizás nos encontraremos un día en la misma casa. Lo deseo de todo mi corazón! Abrazos y besos para todos! Su amigo Mickey »

Et le rideau tombe sur une exposition de grande qualité. Merci l’Artiste !